La chaire de Mme Chevallier-Govers

Mme Chevallier-Govers, Maitre de conférences HDR (2008), responsable du M2 Carrières juridiques européennes (2013-2018), Vice-Doyenne aux relations internationales de la Faculté de Droit de Grenoble depuis 2014, a obtenu en décembre 2017 la « Chaire en études interdisciplinaires et professionnelles sur l’Espace de Liberté, de Sécurité et de Justice de l’Union européenne ».
Cette chaire vise à renforcer l'enseignement dans un domaine d’une particulière actualité. À cet effet, cette chaire aura un triple objectif : pédagogique, recherche et également lien avec la société civile. Tout d'abord, soutenir le développement du Master 2 Carrières juridiques européennes. Ensuite, inciter l'ouverture à d'autres publics étudiants, particulièrement les linguistes, ainsi que la formation continue par la préparation aux concours de la fonction publique et par QCM diplomant concernant l'Espace de liberté, de sécurité et de justice pour les professionnels. Également, cette chaire vise à construire un dialogue citoyen autour de ces thématiques de recherche, tant par le biais de l’Université populaire européenne de Grenoble, que par un dialogue avec les professionnels du droit: avocats, magistrats et policiers sur leurs pratiques professionnelles inhérentes au développement de l’ELSJ.
Enfin, la chaire a pour objectif de stimuler au plan national et international d’une part la recherche senior par la création d’un réseau de chercheurs sur l’échange de données liées à l’ELSJ et d’autre part la recherche junior grâce à la création d’une bourse doctorale et l’organisation d’une académie d’été.

La chaire du Pr Schneider

Le Professeur Catherine Schneider, Docteur Honoris causa de l’ Université Lobatchevski de Nijni Novgorod, est titulaire d’une chaire Jean Monnet ad personam depuis 1998. Elle a obtenu une nouvelle chaire en 2007 (Chaire 2007- 00001) à l'appui de la création du nouveau Master en Droit international et européen délivré par l'Université Pierre Mendès France.
Le Professeur Catherine Schneider est à la tête du Centre européen d’excellence Jean Monnet de Grenoble créé en 1999. Fondateur des groupes de recherches sur l'Europe des régions (action Jean Monnet de soutien à la recherche en 1990) et du groupe de recherche sur le droit du Conseil de l'Europe, réunis en 1994 dans le cadre du groupe de recherche sur les Coopération européennes et régionales (GRECER). Elle est membre du Centre d’études sur la sécurité internationale et les coopérations européennes (CESICE) dont elle a assuré la direction de 2000 à 2009. 
Le Professeur Catherine Schneider a été depuis 1997 coordonnateur général de 5 projets Tempus TACIS tous consacrés au développement du droit européen en Russie. Elle encadre actuellement 9 thèses en droit européen dont deux en cotutelle avec l'Université Lobatchevski de Nijni Novgorod.

La chaire de M. Terpan

Maître de conférences habilité à diriger des recherches (HDR) à l’Institut d’Etudes politiques  (IEP) de Grenoble,  Fabien Terpan est titulaire au profit de cet établissement  d’une chaire Jean Monnet en « droit et politiques de l’Union européenne » qui lui a été attribuée en 2013. Il est  responsable du master Gouvernance européenne de l’IEP.
Membre de plusieurs réseaux internationaux (comité éditorial de Studia Diplomatica, Center for the Law of the EU External Relations), il effectue ses recherches dans le cadre du Centre d’Etudes de la Sécurité Internationale et les Coopérations Européennes (CESICE) de l’Université Pierre Mendes France de Grenoble. Il est directeur adjoint de ce centre depuis 2012.
Fabien Terpan a contribué à deux grands projets de recherche portant sur les questions extérieures, l’un sur le Service européen d’action extérieure et les diplomaties nationales (European Policy Center & Finnish Institute of International Affairs), l’autre sur la prévention européenne des atrocités de masse (Task Force on EU Prevention of Mass Atrocities dirigée par Karen E. Smith et Christoph Meyer).
Pour plus d'informations, voir ici.