Le Professeur Catherine Schneider, Docteur Honoris causa de l’ Université Lobatchevski de Nijni Novgorod,  a obtenu une première Chaire Jean Monnet   en  1998. et une seconde en 2007 à l'appui de la création du nouveau Master en Droit international et européen délivré par l'Université Pierre Mendès France.

Le Professeur Catherine Schneider coordonne le  Centre européen d’excellence Jean Monnet de Grenoble  dont elle a obtenu la création  en 1999. Fondateur des groupes de recherches sur l'Europe des régions ( Action Jean Monnet de soutien à la recherche en 1990) et du groupe de recherche sur le droit du Conseil de l'Europe, réunis en 1994 dans le cadre du groupe de recherche sur les Coopération européennes et régionales (GRECER), elle est membre du Centre d’études sur la sécurité internationale et les coopérations européennes (CESICE) dont elle a assuré la direction de 2000 à 2009. Le Professeur Catherine Schneider a été  entre 1997  et 2012 coordonnateur général de 5 projets Tempus TACIS tous consacrés au développement du droit européen en Russie. Elle a encadré  des thèses en droit européen (droit de l'Union et droit du Conseil de l'europe), dont  plusieurs  en  codirection  (Russie)  et en cotutelle ( Suisse  et Togo).. Professeur émérite depuis le 1er septembre 2017, elle poursuit ses recherches principalement dans les domaines du droit de la politique étrangère et de sécurité commune (PESC) de l'Union, du droit du Conseil de l' Europe (notamment les protections non juridictionnelles des droits de l'homme), et de l'interaction entre le droit de l'Union et le droit du Conseil de l'Europe.