Philippe Gréciano, Professeur à l'Université Grenoble Alpes (2008), Responsable du Groupe de Recherche sur la Justice Internationale (GREJI), Membre du Centre d'Etudes sur la Sécurité Internationale et les Coopérations Européennes (CESICE) a obtenu une Chaire Jean Monnet en études européennes interdisciplinaires sur les Relations franco-allemandes, l'intégration européenne et la mondialisation (2018).

Cette chaire vise à renforcer l'enseignement dans un domaine d’une particulière actualité : les relations franco-allemandes au sein de la construction européenne et face aux défis de la mondialisation. À cet effet, cette chaire aura un triple objectif : pédagogique, recherche et également lien avec la société civile. Tout d'abord, soutenir le développement de la Licence et des Masters LEA, la formation des enseignants, les Licences Droit-Langues et Droit franco-allemand en partenariat avec l'Université de Sarrebruck, ainsi que le Master 2 Carrières juridiques européennes. Ensuite, inciter l'ouverture à d'autres publics étudiants, associant les juristes, les politistes et les linguistes, ainsi que la formation continue dans le domaine des affaires franco-allemandes, l'intégration européenne et les enjeux de la mondialisation pour les professionnels. Également, cette chaire vise à construire un dialogue citoyen autour de ces thématiques de recherche, tant par le biais de l’Université populaire européenne de Grenoble, que par un dialogue avec les professionnels concernés par les affaires européennes : diplomates, consultants, experts, ingénieurs, traducteurs, mais aussi avocats, magistrats et policiers pour étudier leurs pratiques professionnelles inhérentes. Enfin, la chaire a pour objectif de stimuler au plan national et international, d’une part, la recherche senior par la création d’un réseau de chercheurs sur les relations franco-allemandes, l'intégration européenne et la mondialisation et, d’autre part, la recherche junior grâce à la création d’une bourse doctorale et l’organisation de colloques.